LES LECTURES ILLUSTRÉES

Metteur en scène: Frédéric Garbe

Ce cycle de lectures illustrées propose la lecture de textes d’auteurs (nouvelles, romans) mis en image et en son.

Une comédienne ou un comédien, un(e) artiste graphique et un(e) musicien(ne) sont réunis. Ces différents langages s’associent pour en créer un nouveau issu de cette rencontre.

La  forme est  autonome techniquement avec un système de diffusion du son et de l’image. Elle peut se jouer en tout type de lieux (salle de spectacle, bibliothèque, appartement….) équipé d’une prise de courant.

Deux formats sont proposés pour chaque lecture :

  • Une version avec le comédien, le dessinateur et le musicien en direct.
  • Une version plus légère avec le comédien et le système de diffusion son et image.

#1 La main coupée de Blaise Cendrars

Pascal Rozand. Interprétation
Frédéric Garbe. Mise en scène
Franck Cascales. Illustrations et animations
Vincent Hours. Univers sonore

Etrangers, fils d’étrangers, ils viennent de milieux populaires, et s’engagent dans l’armée française pour défendre le pays qui les a accueillis. Bons ou mauvais soldats, ils tentent de traverser cette guerre dite « des tranchées » dont aucun ne rentrera indemne. En cinq portraits (Rossi, Bikhoff, Lang, Garnero, Faval), Cendrars se livre à un récit magnifique de l’enfer des tranchées. Il fait un portrait plein de tendresse et d’humanité, malgré l’enfer quotidien, de ses compagnons de bataille. Une forme de réhabilitation pour ces hommes, morts comme des milliers d’autres dans l’anonymat et l’indifférence, dont Cendrars fait, le temps du récit, des héros de roman épique drôles et superbes.

« Le 3 septembre 1914, premier jour officiel des engagements, le 3 septembre, dès l’ouverture des bureaux, je fus reconnu « bon » et signai mon engagement aux Invalides. Une heure après j’étais à la caserne de Reuilly, où l’on m’habilla et me nomma soldat de première classe faisant fonction de chef d’escouade, faute d’autres gradés pour rassembler les hommes qui affluaient. La pagaïe commençait… »

Production L’autre Compagnie.
Avec le soutien de la Ville de Toulon et du Conseil Départemental du Var.

Lecture accueillie en résidence au théâtre Liberté, scène nationale de Toulon du 23 au 29 novembre 2017

Photographies © Annabelle LhuillierBonnal/Ville de Toulon

Teaser Lecture illustrée #1 « La main coupée » de Blaise Cendrars

#2 Noir et humide de Jon Fosse

Camille Carraz. Interprétation
Frédéric Garbe. Mise en scène
Julien Chiclet. Proposition graphique
Vincent Hours. Univers sonore
Pauline Léonet. Création vidéo

Une petite fille, restée seule à la maison et profitant de l’absence de sa mère, décide de descendre l’escalier qui mène à la cave. Ce désir irrépressible va la pousser à braver les interdits et à surmonter sa peur. Armée de la lampe torche de son frère, coûte que coûte, elle descendra l’escalier, là où les ténèbres règnent.

Sorte de conte initiatique contemporain et obsessionnel, cette histoire parle de la puissance des sentiments de l’enfant, et de la lutte farouche du désir contre la peur et l’interdit.

Adressé au départ à un jeune public, cette histoire parlera autant aux adultes qu’aux enfants.

« Lene est assise sur le canapé dans le séjour au premier étage, et elle pense qu’aujourd’hui elle aurait bien voulu descendre toute seule à la cave. Bien sûr elle est souvent allée à la cave, avec sa mère ou son père ou son frère Asle, mais jamais elle n’est descendue à la cave toute seule, ça elle n’a jamais osé, car à la cave il fait noir et humide et il y a des odeurs noires et humides. Et aujourd’hui, se dit Lene, elle aurait bien voulu descendre toute seule à la cave. »

EXTRAIT DE PRESSE

« À la table, immobile au micro, la comédienne, dirigée par Frédéric Garbe avec une minutie d’orfèvre, ne se départit pas un instant de cette distance demandée par le texte, et cependant, quelques frémissements des mains, froncements du front, regards-public, voix soutenue, contenue,  sa présence intense, apportent aux spectateurs proches d’elle, les émotions de la toute petite fille : ses grandes peurs mais aussi son immense détermination à avancer dans la vie. La musique et les dessins mobiles accompagnent ou tempèrent tour à tour cette inquiétude et ces désirs irrépressibles de vie et… C’est très beau. »

Danièle CARRAZ, Ouvert aux publics

Teaser Lecture illustrée #2 « Noir et humide » de Jon Fosse

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté.

#3 Le pain nu de Mohamed Choukri

Gilbert Traïna. Interprétation
Frédéric Garbe. Mise en scène
Eddy Vaccaro. Aquarelles
Stéphane Chapoutot. Univers sonore

Pour fuir la famine qui ravage le Rif marocain au début des années 40, la famille du petit Mohamed quitte leur village pour chercher refuge à Tanger. Il va apprendre à vivre dans cette cité qu’il ne connaît pas et à se défendre contre la violence, celle de la ville et celle de son père, alcoolique et brutal.

Ce « Pain nu », premier tome autobiographique de Mohamed Choukri, est un récit sans concession de l’enfance de l’auteur, dont nous vous livrons ici l’intégralité du premier chapitre.

© Philippe Fontalba

«  C’était le temps de la famine dans le Rif. La sécheresse et la guerre. Un soir j’eus tellement faim que je ne savais plus comment arrêter mes larmes. Ma mère me disait, un peu pour me calmer :
-Tais-toi. Nous émigrerons à Tanger. Là-bas le pain est en abondance. Tu verras, tu ne pleureras plus pour avoir du pain. À Tanger les gens mangent à leur faim. Regarde ton frère Abdelkader, lui, il ne pleure pas.
Les yeux d’Abdelkader : profonds et hagards. À le regarder dans cette absence, je m’arrêtais de pleurer. Sa sérénité me procurait de la patience mais pas pour longtemps. »

Teaser Lecture illustrée #3 « Le Pain nu » de Mohamed Choukri

Le répertoire

La main coupée de Blaise Cendrars
Avec Pascal Rozand, illustrations et animations Franck Cascales, univers sonore Vincent Hours.

Le 20 janvier 2108 | au MUSÉE D’ART DE TOULON | Dans le cadre de la Nuit de la lecture 

Le 17 avril 2018 à 12h15 | au THÉÂTRE LIBERTÉ, SCÈNE NATIONALE DE TOULON À 12h15 | Dans le cadre des Mardis Liberté

Noir et humide de Jon Fosse
Avec Camille Carraz, proposition graphique de Julien Chiclet et univers sonore de Vincent Hours.

Le 28 avril 2018 à 15h et 19h | au THÉÂTRE TRANSVERSAL D’AVIGNON

Les 11, 18 et 25 juillet 2018 à 11h | au THÉÂTRE TRANSVERSAL D’AVIGNON

Le pain nu de Mohammed Choukri
Avec Gilbert Traïna, illustrations Eddy Vaccaro, univers sonore Stéphane Chapoutot.

Le 31 mai 2018 à 19h30 | à l’ATELIER ARTCHIARTY DE MARSEILLE

À SUIVRE

L’institut Benjamenta de Robert Walser, avec Guillaume Mika
Un fils de notre temps d’Odon Von Orvath

Production L'autre Compagnie

Avec le soutien de la Ville de Toulon et du Conseil Départemental du Var